LE MONDE SANS FIN


"C'est une histoire magique qui ensorcelle et émeut de la première scène jusqu'au boulversant bouquet final"
Theatre On Line
“Une écriture d’une classe supérieure”
Three Weeks Review
“Holly Hughes, c’est tout ce que vous avez toujours voulu voir dans une artiste lesbienne et son contraire"
LA Times

”Questionne la philosophie de la liberté et du choix libre”
British Theatre Guide
“Elle est le diable en talons!”
Village Voice

RÉSUMÉ DE LA PIÈCE


“Le monde sans fin” est un one-woman show, une biographie comique et un guide de voyage à travers le développement de l’identité sexuelle d’une femme américaine dans les années 1980 aux Etats-Unis. Cette pièce se veut une véritable machine à remonter le temps avec aux manettes Holly, qui nous ballade depuis ses émouvantes aventures d’enfance dans le Michigan, jusqu’à sa vie d’artiste adulte à New-York. Le travail d’Holly Hughes explore les notions de « sexes », et fait voler en éclats le tabou de l’hypocrisie sexuelle le plus honnêtement du monde, avec beaucoup de tendresse et d’humour.
“Le monde sans fin”, soit un monologue important dans la vie de l’auteur qui retrace sa vie, son passé ainsi que celui de sa mère, femme charismatique au destin exceptionnel, piégée dans les travers d’une époque et par les circonstances de la vie.
À travers d’une mise au point sur son passé et son enfance, Holly évoque son attachement à ses racines, à cette mère qui lui a permis de définir sa sexualité et d’envisager sa relation à l’Art. 
e cette satire douce- amère, dynamique et bouleversante, naît une complicité, une réelle interaction avec le public, souhaitées par l’auteur qui raconte son histoire avec humour et générosité.


NOTE D’INTENTION

Par Chris Mack - metteur en scène


“Le monde sans fin” est un chemin initiatique qui explore et célèbre le mythe de la sexualité féminine.  Nous avons adapté la pièce au public français  et nous souhaitons parler d’érotisme et d’objectivisation, comprendre ce que cela  signifie d’être gay ou hétéro, un être humain et donc inévitablement sexuel. Au-delà de cela, il s’agit d’observer quelles répercussions les liens du sang et du cœur ont sur notre vie sentimentale et sexuelle, sur nos relations aux autres, même dans les moments les plus sincères ! La comédie est une entreprise sérieuse et cette pièce est une comédie sérieuse. Même si le sexe et la relation masculin/ féminin sont au cœur de l’histoire et que l’arrière-plan des performances d’Holly Hugues a un rapport avec la politique et la sexualité, la pièce n’est pas pour autant un outil pédagogique rébarbatif, mais bien une comédie extravagante. 

Du théâtre drôle et émouvant.

“Le monde sans fin” revient aux racines mêmes du théâtre, à l’époque où les conteurs et narrateurs captivaient le public de leur voix, leur présence et leur imagination. C’est un grand moment de divertissement et le spectateur doit rire, sourire, pleurer et plus encore en se laissant entraîner dans le monde d’Holly. Holly Hugues nous charme et nous emmène sur des terrains avec lesquels nous ne sommes pas forcément à l’aise. Mais elle nous fait rire d’elle et avec elle et aussi parfois de nous-mêmes. Parce qu’Holly partage avec nous des histoires drôles, intimes et sexy, notre traitement de la pièce est drôle, intime et sexy, le tout avec un zeste de chant et de danse… quoi de mieux que le mouvement et la musique pour raconter l’amour et le sexe !